Les Commissions de surveillance

Tournai

La prison de Tournai.

Rue du Chantier, 1   7500 Tournai

La prison de Tournai, maison d’arrêt et maison de peines pour hommes, a été construite entre 1865 et 1868 selon le modèle Ducpétiaux. Elle est constituée de trois ailes qui rayonnent en étoile depuis un centre. L’aile B a été rénovée et aménagée en trois niveaux en 2007-2009.

La prison, ouverte en 1868, héberge des condamnés et des prévenus. La capacité de l’établissement est de 176 détenus. Le taux moyen de surpopulation et de 24%. En février 2017, la prison héberge 207 détenus.

L’aile A héberge des condamnés exerçant un travail de confiance au sein de la prison. Les cellules de cette aile ne disposant pas de sanitaires, les détenus bénéficient d’un régime ouvert permettant un accès aux installations sanitaires. Ils ont d’autre part la possibilité de jouer au kicker ou à des jeux de société.

L’aile B héberge des condamnés en cellule solo ou duo. Les premier et deuxième étages sont organisés de façon à permettre des activités en commun dans la soirée uniquement.

L’aile C, assez délabrée, héberge les prévenus ainsi que des condamnés en observation et certains condamnés dont le comportement impose un éloignement de l’aile B.

Les anciens ateliers ont été démolis et après plusieurs années durant lesquelles aucun travail en atelier n’était disponible, les nouveaux ateliers ont été partiellement mis en service en 2016 par l’ouverture d’une tréfilerie offrant du travail à une quinzaine de détenus. Début 2017, un second atelier permettra d’occuper quinze détenus supplémentaires. A l’étage des nouveaux bâtiments, des locaux abriteront divers services dont notamment les services médicaux.

Outre la formation à distance, sont organisés des cours Adeppi (Français, maths et informatique) ainsi que des cours de promotion sociale (Cuisine, gestion).

 

La commission de surveillance

Les commissaires assurent  leur mission par périodes de quinze jours durant lesquelles ils visitent la prison et rencontrent les détenus qui le souhaitent autant de fois que nécessaire.

Ils correspondent avec la direction de la prison par mails pour régler les problèmes courants. Des rencontres avec la direction sont organisées tous les deux mois environ ou chaque fois que cela s’avère nécessaire.

Les membres de la commission se réunissent une fois par mois.

 

Composition de la commission :

Alain Gaillet, secrétaire

Maxime Marchandise, membre magistrat

Eric Chevalier, membre magistrat

Henry Van Malleghem, membre avocat

Jean-Benoît Ronveau, membre avocat

François Endrenyi, membre médecin

Fabrice Loncke, membre

Alain Doutreligne, membre

Jean-Pierre Grégoire, membre

Jean-Noël Carlier, membre

Louise Leclercq, membre

Stéphane Bouquelle

Christelle Bourgeois

 

Contact : 

X

 

 

 

 

 

Composition de la Commission de surveillance

Autres informations